La Mère Germaine

Chien acceptés Wi-Fi Anglais

Descriptif

Restaurant centenaire emblématique de Châteauneuf-du-Pape, la Mère Germaine qui a rouvert ses portes à l'été 2020, vous accueille dans un cadre entièrement rénové.
Madame Isabelle Strasser, propriétaire des lieux, passionnée de gastronomie accueille depuis 2022 un nouveau chef en la personne Christophe Hardiquest.

Christophe Hardiquest est né à Waremme, en Wallonie, le 20 octobre 1975, dans une famille modeste. Élève moyen dans le système scolaire traditionnel, il se passionne très tôt pour la restauration. En 1990, il entre à l'école hôtelière de Namur : "J'étais bon en cuisine, en salle et en œnologie. J'étais finalement un des meilleurs élèves", se souvient-il en toute honnêteté. Animé par un profond désir d'apprendre, il multiplie alors les formations et enchaîne les restaurants étoilés au Michelin. À l'âge de 17 ans, Christophe Hardiquest termine l'école hôtelière et quitte la Belgique pour un restaurant gastronomique français à New York, afin de "découvrir une autre philosophie de la cuisine".

De retour en Europe, il rencontre Stéphanie, sa future épouse, et intègre l'Orangeraie pendant deux ans, avant de rejoindre la brigade d'Yves Mattagne à l'hôtel Radisson SAS de Bruxelles pendant un an. Puis il décide de retourner aux États-Unis pour travailler dans un restaurant provençal, Christophe Hardiquest a alors 23 ans.
De retour à Bruxelles, il trouve un emploi au "Conrad". Pendant deux ans, il apprend la culture du produit aux côtés de Pascal Silman, "un chef moderne et très créatif". C'est finalement à l'âge de 27 ans qu'il décroche son premier poste de chef au "Voyage à travers les sens". Seul en cuisine, il envoie chaque soir un menu de trois plats qui fait un tabac. "C'est là que les Bruxellois ont commencé à me connaître", se souvient le chef belge. Christophe y travaille pendant un an et demi, avant de créer son premier restaurant, "Bon Bon", en 2001. Son projet de restaurant prend son envol en 2003 lorsqu'il s'installe dans un ancien bistrot de la rue des Carmélites à Uccle. L'année suivante, il obtient sa première étoile.

En 2010, il devient chef de l'année au Gault &Millau et s'installe dans un plus grand restaurant à la hauteur de ses ambitions : une villa cossue sur l'avenue de Tervueren à Woluwe-Saint-Pierre.
En 2013, il obtient une deuxième étoile au Michelin. En 2017, il invente le menu "Belgian Journey", un tournant créatif dans la carrière du chef dans lequel il affirme l'identité belge de sa cuisine de haut vol.
Après de nombreuses années derrière les fourneaux du Bon-Bon, Christophe décide de fermer les portes de son restaurant deux étoiles.
Résolument ouvert sur le monde, son ambition est de travailler dans plusieurs pays.
Il travaille actuellement comme chef consultant à La Mère Germaine à Châteauneuf-du-Pape dans le sud de la France et à Chetzeron à Cran Montana en Suisse. Christophe prépare également l'ouverture de son nouveau concept gastronomique, qui ouvrira début février à Bruxelles.
L'histoire reste à écrire.

La Mère Germaine vous propose :
• Un Menu Truffes en 5 Séquences à 185€ (jusqu’au 19 mars 2023)
• Un Menu des Agapes en 5 Séquences à 118€
• Un Menu Végétarien en 5 Séquences à 98€
• Un Menu en 3 Séquences (Entrée Plat Dessert) en semaine uniquement à 65€.

Horaires

du 12 janvier 2023 au 31 décembre 2023

Tarifs

- Menu adulte65 € - 185 €
Le Menu Truffes en 5 Séquences à 185€ sera disponible jusqu’au 19 mars 2023.